Visitez le site droitsquotidiens.be

Je démarre dans la vie active...

Que se passe-t-il si je tombe malade pendant mes congés ?

  • Si vous tombez malade pendant vos vacances, votre période de maladie ne prolonge pas vos congés.
    Vos vacances se continuent normalement, et vos jours de maladie sont comptés comme des jours de vacances. C’est en quelque sorte tant pis pour vous.

Attention, cette règle pourrait changer à l’avenir, car la Belgique doit se conformer au droit européen. Mais en l’état actuel, la loi belge ne permet pas de récupérer les jours de maladie survenus pendant une période de vacances.

  • Si vous êtes toujours malade au moment de reprendre le travail, à la fin de vos congés, vous commencez une période d’incapacité de travail pour cause de maladie. Après les 30 jours de salaire garanti (payés par l'employeur), c’est la mutuelle qui prend le relais, et qui vous paie des indemnités d’incapacité de travail.
  • Si vous êtes guéri à la fin de vos congés, vous devez reprendre le travail.
  • Si par contre vous tombez malade juste avant de prendre vos congés (même pendant le we qui précède votre premier jour de congé), vous êtes en incapacité de travail pour cause de maladie.
    Vous pouvez reporter vos congés et les récupérer plus tard, après votre maladie.

Attention, si votre maladie se prolonge jusqu’au 31 décembre, vous ne pouvez en principe pas reporter vos jours de congés à l’année suivante. Ils sont en quelque sorte perdus, mais votre employeur (ou la caisse de vacances pour les ouvriers) doit vous payer le pécule de vacances pour les jours de congés non pris.

Attention, le pécule de vacances ne peut pas se cumuler avec les indemnités de la mutuelle. L’employeur doit donc avertir la mutuelle, qui vous propose alors une période de vacances. Pour plus d’informations, contactez votre mutuelle, ou voyez le site internet de l'INAMI.

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

Envoyer par e-mail

x

Réagir à cette fiche

Avec le soutien de
x