Visitez le site droitsquotidiens.be

Je démarre dans la vie active...

Un colocataire seul peut-il mettre fin au bail de colocation avant l'échéance ?

Aucun document type lié

Oui, il peut le faire à tout moment.

Le bail continuera pour vous et vos autres colocataires, mais prendra fin pour lui.

Pour mettre fin au bail, le colocataire doit respecter 2 conditions :

  • Il doit envoyer un préavis 3 mois à l’avance à votre propriétaire, à vous et à vos autres colocataires. Le délai du préavis commence le 1er jour du mois qui suit celui de l’envoi ;
  • Il doit trouver une personne pour le remplacer. Vous, vos autres colocataires et le propriétaire devez accepter le remplaçant proposé. Vous ne peuvent le refuser que si vous avez un « juste motif ».

Le colocataire sortant, le nouveau colocataire, vous, vos autres colocataires et votre propriétaire doivez signer un avenant au bail. En signant l’avenant, le nouveau colocataire remplace le colocataire sortant dans les droits et obligations découlant du contrat de bail.

Vous devez aussi faire un avenant à l’état des lieux. Cet avenant concerne les parties communes et les parties privatives (par exemple la chambre du colocataire sortant. L’avenant de l’état des lieux est aux frais du colocataire sortant ou à frais partagé avec le nouveau colocataire s’il a trouvé un remplaçant.

Si aucun remplaçant n’est trouvé ou accepté, le colocataire sortant doit payer une indemnité à vos colocataires et vous. L’indemnité est de 3 mois de sa part du loyer.

Pour plus d’information sur le nouveau colocataire, consultez notre fiche « Que faire quand un nouveau colocataire arrive ? ».

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

Envoyer par e-mail

x

Réagir à cette fiche

Avec le soutien de
x