Visitez le site droitsquotidiens.be

Je démarre dans la vie active...

Un colocataire est parti sans prévenir, quelles sont les conséquences de ce départ ?

Si votre colocataire est parti, il reste lié par le contrat de bail qu'il a signé. Il doit continuer à remplir ses obligations. Il doit, par exemple, continuer à payer le loyer.

Toutefois, dans la pratique, le locataire qui part arrête de payer.

Dans ce cas:

  • Si vous avez signé un contrat de bail sans clause de solidarité, vous ne risquez rien. Le propriétaire doit agir contre le colocataire qui ne paye pas. Vous continuez à payer uniquement votre part de loyer.
  • Si vous avez signé un contrat de bail avec clause de solidarité, le propriétaire peut vous obliger à payer l'entièreté du loyer. Pour récupérer la part de loyer que vous avez payée à la place de votre ancien colocataire, vous devez, en principe, introduire une demande auprès du juge de paix.

Dans la majorité des cas, le propriétaire fait signer un bail avec clause de solidarité.

Par contre, pour éviter de devoir payer l’entièreté du loyer, il est sans doute préférable pour vous de trouver rapidement quelqu’un pour remplacer votre ancien colocataire. Si tel est le cas, toutes les parties (colocataires + propriétaire) devront se rassembler pour modifier le contrat de bail initial et signer un "avenant au contrat", qui retirera du bail le colocataire parti, et y ajoutera le nouveau colocataire.

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

Envoyer par e-mail

x

Réagir à cette fiche

Avec le soutien de
x