Visitez le site droitsquotidiens.be

Je démarre dans la vie active...

Puis-je m'adresser au juge de paix pour régler un conflit locatif ?

Aucun document type lié

Oui, il est toujours possible de déposer une requête auprès du juge de paix pour demander qu’il tranche le conflit.

Mais avant d'introduire une demande en justice, il est recommandé d’inviter, par courrier, la partie adverse à exécuter la demande que vous avez à lui faire : payer une certaine somme d'argent, terminer un travail, faire couper un arbre dans un conflit de voisinage, etc. Ce courrier s’appelle une mise en demeure. Il faut bien évidemment conserver une preuve de cet envoi (récépissé du recommandé et copie de la lettre envoyée).

Si vous n’avez pas obtenu de réponse, vous pouvez introduire une requête devant le juge de paix.

Pour introduire une procédure concernant un conflit locatif devant le juge de paix, il faut déposer une requête.

La requête est un document écrit qu'il faut déposer au greffe. Elle ne doit pas avoir de forme particulière, mais elle doit contenir les mentions obligatoires suivantes :

  1° la date ;
  2° l'identité de celui qui fait la demande : nom, prénom, profession, domicile ;
  3° l'identité de la personne à convoquer (la partie adverse) : nom, prénom, domicile ;
  4° l'explication de la demande et les arguments;
  5° le juge saisi (par exemple : 'Justice de Paix du canton de Jodoigne');
  6° la signature (la vôtre ou celle de votre avocat).

Il existe au greffe certains modèles de requête-type que vous pouvez compléter.

Il faut joindre à la requête le certificat de domicile de la personne qu'on veut amener en justice. Il doit dater de moins de 15 jours. Pour obtenir ce certificat, il faut se rendre à la commune du domicile de cette personne. Si vous ne connaissez pas le domicile de votre propriétaire, vous devez faire appel à un avocat ou un huissier.

Lorsque la requête et le certificat de domicile sont déposés au greffe de la justice de paix, le greffe se charge de convoquer l'autre partie par courrier recommandé.

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

Envoyer par e-mail

x

Réagir à cette fiche

Avec le soutien de
x