Visitez le site droitsquotidiens.be

Je démarre dans la vie active...

Puis-je partir à l'étranger pour une ONG pendant mon stage d'insertion ?

Oui, mais il est possible que votre stage d’insertion professionnelle soit prolongé.

Pendant votre stage, vous devez être disponible pour le marché de l’emploi en Belgique, répondre aux offres d’emploi et aux convocations du Forem (ou d’Actiris) et de l’ONEM.

Pour pouvoir partir à l’étranger sans que votre stage soit prolongé, vous devez demander l’autorisation au directeur du bureau de chômage. Avant de partir, bien sûr !

Vous devez remettre le formulaire C 36.5. Vous pouvez télécharger ce formulaire en ligne, ou le demander à votre syndicat ou à la CAPAC.

Tous les séjours à l'étranger ne sont pas autorisés. Il faut que vous partiez pour suivre une formation ou un stage qui augmentera vos chances de trouver un emploi. Le directeur décide d’accepter ou non votre séjour à l’étranger sur base de différents critères, notamment votre âge, les études que vous avez déjà suivies, votre passé professionnel (jobs étudiants, stages, etc.), les possibilités que ce séjour à l’étranger vous offrira pour trouver un emploi, etc.

Attention, si vous partez dans le cadre d’un travail étudiant avant le 31 juillet de l'année qui suit la fin de vos études, votre stage d’insertion est prolongé de la durée de votre travail étudiant. Par contre, si votre travail étudiant débute après le 31 juillet de l’année qui suit la fin de vos études, votre stage n’est pas prolongé.

Attention, une fois que vous percevez des allocations d’insertion, les règles sont différentes.

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

Envoyer par e-mail

x

Réagir à cette fiche

Avec le soutien de
x