Visitez le site droitsquotidiens.be

Je démarre dans la vie active...

Je suis sans-abri, à quel taux de RIS ai-je droit ?

Aucun document type lié

Vous recevez un RIS au taux isolé si :

  • vous cohabitez, c'est-à-dire que vous vivez avec d'autres personnes (critère géographique) et vous partagez les dépenses ménagères (critère économique) mais vous signez un PIIS (projet individualisé d'intégration sociale) ;
  • vous vivez seul;
  • vous vivez avez d'autres personnes (critère géographique) mais vous ne partagez pas les dépenses ménagères (critère économique).


Selon le SPP Intégration Sociale, donner un taux isolé aux sans-abri qui ont signé un PIIS, a pour but de mettre fin à une controverse concernant les personnes hébergées temporairement dans des maisons d’accueil pour lesquelles certains CPAS accordaient un taux cohabitant vu la vie en collectivité.

Toujours selon le SPP Intégration Sociale, ces personnes doivent en tout cas bénéficier au minimum d’un taux isolé, quel que soit le type de structure dans laquelle elles sont accueillies, à condition qu’il s’agisse d’un hébergement temporaire et que ces personnes acceptent de signer un PIIS.

Cela n'enlève cependant rien au fait qu'un sans-abri résidant dans une maison d'accueil peut être considéré comme isolé, même s'il n'a pas signé un PIIS, s'il apparaît que, selon la manière dont est organisée la structure d'accueil, il ne peut pas être considéré comme cohabitant.

Un sans-abri peut également avoir un RIS au taux famille à charge s'il remplit les conditions pour avoir ce taux.

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

Envoyer par e-mail

x

Réagir à cette fiche

Avec le soutien de
x