Visitez le site droitsquotidiens.be

Je démarre dans la vie active...

Je quitte mon boulot au milieu de l'année, ai-je droit à la prime de fin d'année et au pécule de vacances ?

Aucun document type lié

En principe, oui, sauf si une convention collective de travail (CCT) supprime ces droits en cas de démission.

Si vous y avez droit, c'est proportionnellement au travail que vous avez effectué au cours de cette année, et aux congés auxquels vous avez droit.

 

Tout d’abord, tous les travailleurs n’ont pas droit à la prime de fin d'année. Cela dépend de ce que prévoit la CCT applicable à votre employeur. Parfois, il faut 6 mois d’ancienneté, dans d’autres cas le travailleur qui démissionne n’a pas droit à la prime de fin d'année, etc.

Vérifiez donc que vous remplissez les conditions pour avoir droit à la prime de fin d’année, et qu’aucune CCT ne vous en prive en cas de démission.

Si la prime de fin d’année n’est pas supprimée en cas de démission, et si vous remplissez les conditions pour y avoir droit, le montant de votre prime sera proportionnel au nombre de mois que vous avez travaillés chez l’employeur que vous quittez, au cours de cette année.

 

Au moment de votre départ, votre employeur vous verse deux sortes de pécules de vacances, qu’on appelle souvent « pécule de sortie », ou « solde pécule de vacances », ou encore « pécule de vacances anticipé ».

  • Une partie de ce montant est votre pécule pour les jours de congés que vous n’avez pas encore pris durant cette année. Vous pourrez prendre ces jours de congés chez votre nouvel employeur, mais il ne devra pas vous payer car ils sont couverts par ce pécule payé par l’employeur que vous quittez.
  • L’autre partie est le pécule de vacances (simple et double) pour les jours de congés que vous pourrez prendre l’année prochaine, sur base du travail que vous avez déjà effectué durant cette année-ci.

Donc, l’été prochain, vous recevrez de votre nouvel employeur un pécule de vacances réduit, proportionnel au nombre de jours de congés sur base du travail presté chez lui. Les autres jours sont couverts par le pécule anticipé payé par votre ancien employeur.

 

Pour plus d’informations, voyez la rubrique « vacances et congés » de cette base de données.

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

Envoyer par e-mail

x

Réagir à cette fiche

Avec le soutien de
x