Visitez le site droitsquotidiens.be

Je démarre dans la vie active...

Dans quels cas l'activité bénévole est-elle refusée ?

Aucun document type lié

L’ONEM peut refuser l’exercice de l’activité bénévole, notamment si cette activité :

  • diminue sensiblement votre disponibilité sur le marché de l’emploi ;
  • ne présente pas les caractéristiques d'une activité bénévole au sens de la loi;
  • ne présente pas (ou ne présente plus) les caractéristiques d'une activité qui est effectuée habituellement par des bénévoles.

Par exemple, l’ONEM et les tribunaux du travail ont refusé que de jeunes chômeurs accompagnent des enfants victimes d’abus sexuels dans le cadre d’un travail bénévole, estimant que cette activité doit être faite par des organisations agréées et d’une façon professionnelle.

Le bénévolat humanitaire est également exclu, tout comme une activité exercée dans un commerce.

Autres exemples d'activités refusées:

  • tenir une cafétéria pour une grande organisation ouverte à toutes les heures, dans un centre sportif, ou une piscine, ou un grand club de football, etc.
  • le transport payant (au prix du marché) de malades par ambulance, ou de personnes en voiture ou en bus.
  • entrainer un club de football à raison de 4 jours par semaine, car cela ressemble à une activité professionnelle plutôt qu'à une activité bénévole.

En cas de refus, vous pouvez introduire un recours devant le tribunal du travail.

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

Envoyer par e-mail

x

Réagir à cette fiche

Avec le soutien de
x