Visitez le site droitsquotidiens.be

Je démarre dans la vie active...

Combien vais-je recevoir du chômage si j'ai travaillé à mi-temps pendant 2 ans?

 

Pas grand-chose.

Pour avoir droit aux allocations de chômage sur base de votre travail à temps partiel (60 % de votre dernier salaire au début), vous devez avoir travaillé au moins 312 demi-jours au cours des 21 mois qui précèdent votre demande (ou 468 demi-jours au cours des 33 derniers mois ; ou encore 624 demi-jours au cours des 42 derniers mois) - si vous avez moins de 36 ans.

Attention, le nombre de jours de travail à prouver varie en fonction de votre âge. Pour plus d'informations, voyez le site internet de l'ONEM.

L’ONEM compte en général 78 jours de travail par trimestre, et applique des règles de calcul complexes (que cette fiche ne détaille pas) pour prendre en compte votre horaire de travail à temps partiel. N'ayant travaillé qu'à mi-temps, vous risquez de ne pas avoir assez travaillé pour avoir droit au chômage sur base de votre travail.

Dans ce cas, vous n’avez que droit au chômage sur base de vos études, c’est-à-dire aux allocations d’insertion. Il s’agit d’un montant forfaitaire, qui va d’environ 270 à 1150 EUR par mois. Le montant de votre allocation dépend de votre âge et de votre situation familiale (isolé, cohabitant ou cohabitant avec charge de famille).

Il faut toutefois que vous remplissiez toutes les conditions. Vous devez notamment:

  • avoir accompli les 12 mois de stage d’insertion professionnelle;
  • être âgé de moins de 30 ans au moment de la demande d’allocations.

Pour plus d'informations, voyez la fiche "Ai-je droit au chômage en atttendant de trouver du travail?".

Attention, il y a une démarche importante à faire si vous travaillez à temps partiel: le maintien des droits.

Pour plus d'informations, voyez la rubrique "Travail à temps partiel"; ou le site de l'ONEM - travail à temps partiel.

©Droits Quotidiens asbl

Ces questions réponses constituent une source d'information générale. Leur exploitation de manière indépendante doit faire l'objet de la plus grande prudence. Il est vivement conseillé de vérifier l'applicabilité au cas spécifique.

x

Envoyer par e-mail

x

Réagir à cette fiche

Avec le soutien de
x